Infra 02

5.00 

Au sommaire de ce numéro infra 02

Cécile Lecomte – Écureuille activiste
«  J’ai été condamné à cinquante euros d’amende pour avoir grimpé dans un arbre, les gens avaient fait une banderole où il y avait marqué Freiheit für das Eichhörnchen on a donc commencé à m’appeler l’écureuil. En France certains se sont amusés à le féminiser en ‹ écureuille › ».

Annie Abrahams – Une femme de code
« J’avais appris à enlever une prise, mon père m’avait appris à changer les roues d’un vélo donc ce n’est pas un tabou vers tout ce qui est technique, mais c’est plus spécifique un tabou vers l’intérieur de l’ordinateur (…). C’est comme si c’était un domaine pour les garçons où il ne fallait pas aller. »

Lætitia Chazel – Du rouge à lettres
« Tout le monde ne comprend pas la difficulté de l’écriture. Les gens ont toujours l’impression qu’on ne fout rien (…) parfois ça leur échappe qu’on soit assis là avec un stylo. »

En stock

Catégorie :
  • Description
  • Informations complémentaires

Description

Infra est une revue d’entretiens à caractère biographique, qui semble faire série de ce qui ne peut faire série  : des femmes. L’objectif de cette revue est d’entendre des femmes sans préméditer leurs paroles ni contraindre à un mode de discours, tout en proposant un temps et une forme où viennent se déposer mots, vies et désirs.

Des femmes, il en est donc question, singulières, originales, dans leurs paroles et leurs expériences. Infra rassembles ces textes, illustrés de photographies, dans une mise en page simple. Voici ces femmes, à la rencontre desquelles nous avons voulu aller pour ce numéro d’Infra, imprévisibles comme les précédentes et celles qui suivront.
Infra est une revue d’entretiens à caractère biographique, qui semble faire série de ce qui ne peut faire série  : des femmes. L’objectif de cette revue est d’entendre des femmes sans préméditer leurs paroles ni contraindre à un mode de discours, tout en proposant un temps et une forme où viennent se déposer mots, vies et désirs. Des femmes, il en est donc question, singulières, originales, dans leurs paroles et leurs expériences. Infra rassembles ces textes, illustrés de photographies, dans une mise en page simple. Voici ces femmes, à la rencontre desquelles nous avons voulu aller pour ce numéro d’Infra, imprévisibles comme les précédentes et celles qui suivront. Au sommaire de ce numéro infra 01 Sandrine Cnudde – Artiste en marche «  Une ‹  artiste en marche  › c’est une artiste qui ne s’assoit pas, qui ne s’est pas trouvé et qui dit ‹  artiste en marche  › pour dire que le processus est en route.  » Michèle Elbaz – Femme infrarouge «  Je pense qu’à la place d’évaluer il faut estimer. L’évaluation est en aval, sanction de conformité dans l’après-coup. Estimer ce que l’on a à faire se situe en amont et engage l’appréciation, l’éthique d’une pratique responsable dans ce qu’elle invente et réalise, et rate partiellement.  » Martine Leroy – Circassienne tout-terrain «  Archaos est un cirque qui s’est monté suite à notre réflexion, en se disant ‹  on va essayer d’avoir un mode de vie moins contraignant : on va arrêter les chevaux et les roulottes, on va prendre des caravanes et des camions  › et on va essayer de trouver des gens avec qui on peut le faire  ».

Informations complémentaires

Poids 123 g
Dimensions 28.5 x 19 x 0.5 cm